• Cent fois...


    ©2005 Cent fois

    Nous aimions nos jeux.
    Coquins.
    Pervers.
    Ou sains.
    Jeux d'amour.
    Ou de vilains.
    J'aimais tes mains.
    Non.
    J'aimais tout toi.
    Tu aimais mes seins.
    Non.
    Tu aimais tout moi.
    Et il y a l'inacceptable.
    Qui vous prend.
    Comme un fouet.
    Et tout cet inqualifiable.
    Qui donne envie.
    D'expirer.
    Et le présent.
    Aumône.
    Intoxiquée.
    Qui dort dans le satin.
    De nos souvenirs.
    Déchirés.
    Il y a moi.
    Sans toi.
    Moi.
    Sans foi.
    Cent fois.
    Et il y a quoi ?


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :